Niger : La grosse déception de Jean-Michel Cavalli avant le top des éliminatoires

Niger : La grosse déception de Jean-Michel Cavalli avant le top des éliminatoires

Le facteur domicile compte pour beaucoup dans les rencontres éliminatoires. Alors que le stade Seyni Kountché du Niger sera en pleine réfection, les Gazelles vont devoir recevoir à l’extérieur, lors de la campagne pour la CAN Total Énergies 2023 en Côte d’Ivoire. Jean-Michel Cavalli, sélectionneur du Mena, lors d’une sortie médiatique l’évoque comme une « grosse déception » .

Le Niger partagera le groupe F, avec l’Algérie, l’Ouganda et la Tanzanie. Pour le technicien français, les victoires à domicile seront primordiales dans la qualif. « Le plus important ça sera d’être performant contre ces deux équipes (Ouganda et la Tanzanie). Je pense que … les qualifications se feront surtout par des victoires à domicile. Et voilà, ils (les adversaires) auront cet avantage de recevoir au pays et nous, nous allons jouer ces matches là à l’extérieur, donc ça sera un petit peu plus compliqué en même temps.« , a-t-il fait remarquer.

Soucieux du rôle du public et surtout cet amour et chaleur des fans du Mena, Jean-Michel Cavalli aurait voulu être à domicile. « Je pense qu’à domicile saurait été mieux de partager ces rencontres là, avec le public et puis de les jouer avec un maximum de connaissance du terrain , ce qui nous aurait permis d’avoir les chances au moins égales. », a déclare le sélectionneur du Mena.

Quant à la meilleure Nation de Football dans le groupe F, le technicien français après les recents matches du Mena face aux Fennecs espère de ces poulains un meilleur visage. Le français en a profité pour donner les clés pour la qualif. » Il y a l’Algérie qui n’est plus à présenter. On fera le maximum et j’espère qu’on aura retenu la leçon de la dernière fois et quoiqu’il en soit les dés sont sur la table. Il faut se concentrer et travailler pour envisager une éventuelle qualification pour cette CAN 2023, qu’on espère tous. », a lancé Jean-Michel Cavalli.

» La grosse déception c’est de ne pas jouer à domicile.«

Même si le Niger a déjà tenu le Burkina en échec sur terrain neutre en 2021, ici tout semble à zéro et avoir son public devient plus important. Le sélectionneurdu Mena sait qu’il en aura besoin pour grappiller des points à domicile. « On aurait pu avoir un meilleur tirage. Saurait pu être un peu plus compliqué également. La grosse déception c’est de ne pas jouer à domicile. C’est dommage de ne pas pouvoir défendre ses chances à domicile quand il s’appelle le Niger. L’Ouganda, la Tanzanie (…) sont des Nations du même niveau que la notre, avec peut-être un petit peu plus d’expérience pour (l’une par rapport à l’autre). Il va falloir compter que sur nous. », fait savoir le sélectionneur Cavalli.

Par: Jean Paul HEMANKPAN

 588 total views,  2 views today

Cet article a 3 commentaires

  1. Anonyme

    Ensemble pour une troisième qualification inchaallah

  2. Omar Soumaila

    Ensemble pour une troisième qualification inchaallah

  3. Anonyme

    Mr l entraîneur du Mena il faut sélectionner les meilleurs éléments du moment et avec une tres bonne preparation beaucoup de matchs amicaux le Niger peut se qualifier

Laisser un commentaire